Bienvenue à Marie-Ève Denis

2018-03-05

La prise en charge et le suivi des résidents du CHSLD Valeo sont depuis le 22 décembre 2017 assurés conjointement par le médecin partenaire, Dr Elroy Shuker et l’infirmière praticienne spécialisée, Madame Marie-Ève Denis.

L’arrivée de l’IPS est un important gain pour nos résidents et tout le personnel du centre d’hébergement. Sa présence contribue à la continuité des soins et répond à la nécessité d’une pratique diversifiée qui mélange sciences infirmières et médicales, soins plus actifs et soins de longue durée.  « Ici, je peux appliquer tous les aspects de ma formation de 2e cycle, nursing, médical, recherche, enseignement, relation d’aide avec le patient et sa famille, etc. C’est très valorisant et stimulant » mentionne Marie-Ève Denis, Infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne.

Force est de reconnaître que sa présence sert les intérêts de tous, mais surtout ceux de nos résidents. Rappelons que les IPS disposent d’une expertise et d’une autonomie professionnelle qui leur permettent d’agir notamment sur les problèmes de santé courants et chroniques, la gestion de la douleur, la gestion de la phase terminale de la maladie et la polypharmacie. « Nous remarquons déjà les effets positifs de sa présence. La qualité et le continuum de soins sont optimisés, c’est plus rassurant pour les résidents et leur famille. Il y a moins d’appels au médecin de garde et ça stimule le travail d’équipe » mentionne Madame Caroline Côté, Directrice de l’établissement. 

IPS/Médecin – Un tandem bénéfique

La présence d’une IPS ne consiste pas à prendre la place du médecin, mais bien de travailler en partenariat avec lui. Ce travail d’équipe favorise la mise à profit des compétences particulières de chacun et contribue à l’accès aux soins de qualité et à leur continuité. Des mécanismes de collaboration ont été clairement établis pour assurer l’efficience dans les suivis cliniques.  L’IPS a recours à l’expertise médicale du médecin en tout temps lorsque les compétences requises dépassent son domaine d’exercice et dans la gestion de cas plus complexes. « Le travail d’équipe est nécessaire pour améliorer l’accessibilité aux soins et en assurer sa qualité. Il y a énormément de travail à faire », précise Dr Shuker.

On vous contacte

*Champs obligatoires